Rue Maghin 95, à Liège
Du mercredi au samedi
de 10h à 12h30 et de 13h à 18h

Accueil > Agenda > 11 mars à 20h en ligne :La paume plus grande que toi// festival corps de (...)

11 mars à 20h en ligne :La paume plus grande que toi// festival corps de texte

Lecture performée avec la comédienne Nancy Nkusi et le guitariste Mocke, suivie d’une rencontre avec Victoire de Changy en direct menée par Claire Nanty et Charlyne Audin.

toutes les infos : https://theatredeliege.be/evenement/la-paume-plus-grande-que-toi/

Dans cet ouvrage, le temps s’immobilise, reprend, ralentit, redémarre, nous offrant des épisodes contemplatifs dans lesquels, par petites touches, Victoire de Changy illustre, avec douceur, sa maternité. Elle nous plonge dans l’avant et l’après naissance de Nour, son fils, et nous permet de suivre cet enfantement, de le vivre, avec elle, en elle, intimement et intensément.

En une quarantaine de poèmes et quinze mois, ce sont SES instants que Victoire de Changy nous partage. Depuis son anatomie qui se transforme et s’adapte au corps d’après accouchement, qui nourrit, récupère et devient ce corps maternel, Victoire de Changy aborde avec délicatesse et tendresse, ce bouleversement de devenir mère et plus largement parent.

Victoire de Changy a été indéniablement touchée par la fée de l’écriture. Ses deux premiers romans, son album jeunesse ont permis de découvrir une jeune auteure d’une sensibilité redoutable qui n’hésite pas à décortiquer les mots pour qu’ils sonnent et résonnent au plus juste. Ils font écho au plus profond de nous. Avec La paume plus grande que toi, Victoire de Changy signe une venue au monde infiniment personnelle et profonde, à la fois universelle et tellement nôtre. Elle nous octroie le temps d’observer et de profiter, lentement, sans urgence, de l’éclosion de la vie.

texte de Natacha Wallez

Mocke est un guitariste incontournable de la scène française. Autrefois membre fondateur du groupe Holden, il compose et écrit aujourd’hui au sein du duo Midget !, avec la musicienne Claire Vailler. Aux frontières entre expérimentations, chansons obliques, sono mondiale, musique contemporaine, improvisations, Mocke compose des pièces instrumentales construites autour de sa guitare, comme on écrit des poèmes en prose, avec une telle grâce qu’il n’y a rien d’étonnant à ce que son dernier album « Parle Grand Canard » (Objet Disque, 2020), soit unanimement salué à sa sortie.

Qu’il soit seul aux commandes de ses disques solo (3 albums depuis 2014), qu’il compose des créations musicales pour France Culture, des bandes originales de film ou qu’il apparaisse sur scène et sur disque avec d’autres musiciens, Mocke a une signature harmonique reconnaissable entre mille. La marque de l’un des musiciens les plus singuliers de l’époque.